Un renouveau de l’acier européen est requis

La sidérurgie européenne qui montrait une forme éclatante il y a à peine 40 ans est depuis soumise à une suite inexorable de crises. Sa valeur symbolique au niveau mondial a donc largement baissé au profit d’autres producteurs qui affichent une meilleure santé. Pour relancer ce secteur, il va falloir innover dans de nouveaux domaines.

Une concurrence rude dans un contexte de crise

aaaLa Chine en fort développement a largement développé ses capacités dans le domaine de l’acier. Récupérant au passage certains contrats auparavant possédés par l’Europe, le pays asiatique a réussi à être à l’origine de la plus grande production d’acier au monde. L’Europe a continué à se distinguer par une qualité supérieure de son acier mais la différence de prix a été un élément clé.

La crise économique de 2008 a complètement fragilisé le secteur car aucun des pays de la zone euro ne possédait alors les moyens financiers pour maintenir le niveau des commandes. Dans l’incapacité de livrer un grands nombre d’acheteurs, la clientèle s’est peu à peu envolée.

Un travail profond de relance du secteur

SONY DSCL’Union européenne a décidé de débloquer 4 millions d’euros afin de rendre le secteur de l’acier de nouveau compétitif. Cette enveloppe devrait permettre de consolider les sites existants dans toute la zone mais également chercher de nouvelles pistes de développement dans lesquelles l’acier serait un métal indispensable. Une partie des fonds est réservée à la recherche afin de construire l’acier de demain en pensant à des applications complètement nouvelles.

La nouvelle réglementation concernant les gaz à effets de serre pourrait voir augmenter les coûts de production mais l’Europe y croit encore. Son groupe principal, Arcelormittal, décroche certes moins de contrats par an mais est resté une valeur sûre dans le domaine.

Tous les grands projets se réalisent avec son soutien et parvenir à développer de nouvelles branches ne pourrait qu’augmenter sa popularité. L’innovation qui devrait prochainement voir le jour est un acier à la résistance étonnante, parfait pour l’industrie automobile et la sécurité des passagers avec un gain de poids de l’ordre de 20%.