Arrêt du fixing de l’argent en Août 2014?

Le cours de l’argent a grimpé au-dessus de 45 dollars l’once en avril 2011, il s’agit de la deuxième fois dans son histoire. Depuis, le métal gris est au cœur de l’actualité des métaux précieux. A Londres, le fixing de l’argent s’est arrêté, suite au départ de Jamie Dimon, PDG de la banque JP Morgan. Cette dernière a été souvent soupçonnée de manipuler le cours de l’argent. Outre que cela, un dossier récent évoque le recyclage onéreux et complexe du métal argenté (nous en avons parlé ici), or, une chute éventuelle affecte le rapport qualité/prix du recyclage. Malgré l’abondance de la demande, il y a une baisse de l’approvisionnement en provenance de la filière de recyclage.

L’arrêt du fixing de l’argent prévu en août

silver fixing

Bien que l’argent n’ait pas connu un grand succès en 2013, la baisse des cours a entraîné une augmentation de 13% de la demande en argent physique. En dépit de cela, les trois banques qui assuraient le London Silver Market Fixing Limited ont pris la décision commune de mettre fin au fixing de l’argent au mois d’août.

L’annonce de cette nouvelle a suscité de lourds soupçons relatifs à des opérations de manipulation des cours sur les métaux précieux. Face à la situation, les points de vue se divergent. Certains trouvent que c’est la meilleure façon d’empêcher les cours de monter, ainsi, le marché de l’argent est contraint d’entrer dans une quasi-clandestinité.

Les problèmes des banques londoniennes

Philharmonique-_silver_©-David-Gn-Fotolia.com_1

Chez JP Morgan, 10 000 suppressions de postes sont en vue. Il est à rappeler que cette banque a conduit bon nombre de ses semblables à la faillite sous le règne de Blythe Masters à cause de ses produits toxiques reconnus sous le sigle CDS.

Apparemment, la série d’informations peu équivoque ramène à méditer sur la situation, entre autres, l’arrêt du fixing, le départ de Jamie Dimon, les soupçons forts de manipulation des cours des métaux précieux. Toutefois, les prévisions estiment que l’argent sera un placement d’avenir intéressant dû à la réduction des ressources minières exploitées.