Prix du cuivre : Baisse du prix en 2016

L’année 2016 a été marquée par une baisse vertigineuse des prix du métal rouge. Le surplus de production influe grandement sur cette baisse des prix qui ne cesse de décroître. Le rebond de ce début d’année semble être le répit que tout le monde attendait, mais il peut s’avérer que cela ne soit que passager. Selon les données du dernier rapport annuel Thomson Reuters GFMS, ce rebond pourrait n’intervenir qu’après quatre ans.

Un possible équilibre en 2020

photo_arch_copper2

Par rapport à 2014, l’année 2015 a connu une variation des volumes de cuivre lors de l’extraction. En effet, la production de cuivre cumulée depuis quatre ans connaît un dépassement de la demande de 850 000 tonnes. En plus, le surplus de production de cette année est estimé à 150 000 tonnes. Cela va faire monter ce chiffre à 1 million de tonnes sur cinq ans. Le mois de janvier dernier a été marqué par la chute la plus importante des cours en 7 ans, avec un prix de 4 318 dollars la tonne. Actuellement, le monde de l’économie, et surtout les auteurs du rapport annuel Thomson Reuters GFMS s’interrogent sur la durée de ce rebond. Le cours moyen au LME à 3 mois prévu par les analystes est de 4 850 dollars la tonne en 2016. Le surplus est encore prévisible en 2017, mais avec une amélioration de la demande. Si la demande de cuivre continue sa croissance moyenne de 3% par an, les analystes prévoient une baisse du surplus de production de 60 000 tonnes, ainsi qu’un retour à l’équilibre en 2020.