L’aluminium, un métal très prisé

S’il existe bien un métal qu’on coutoie chaque jour, sans trop y faire attention, c’est l’aluminium. Pourtant, ce métal est l’un des plus remarquables et des plus utiles dans l’industrie.

L’aluminium dispose de propriétés spécifiques qui la rendent résolument unique et très prisée dans tous les domaines. En effet, ce métal gris argenté affiche une bonne malléabilité, ce qui le rend facile à transformer.

Par ailleurs, il se pose comme un matériau intéressant pour la construction des divers moyens de transport. En effet, il est très léger par rapport aux autres métaux. Enfin, il affiche une bonne résistance face à l’oxydation, notamment grâce à une fine couche d’oxyde d’aluminium qui se forme à sa surface une fois qu’il entre en contact avec l’air.

Des caractères spécifiques

url

D’une manière générale, l’aluminium est réalisé à partie de la bauxite. En effet,  le traitement de l’oxyde hydraté contenu dans la bauxite permet d’obtenir de l’aluminium. Toutefois, il est possible de fabriquer de l’aluminium à partir d’autres types de minéraux comme la leuvite, l’andalousite, la muscovite, la sillimanite ou encore la néphéline. De plus, elle affiche une légèreté appréciable qui la rend bien plus intéressante que les autres métaux dans le secteur des grandes constructions.

L’aluminium est utilisé dans l’industrie aérospatiale pour ses composants structuraux. Par ailleurs, diverses sociétés spécialisées dans la conception de véhicules de transport choisissent d’utiliser l’aluminium comme élément de structure. Il est également utilisé dans les secteurs de l’électronique, pour l’emballage, les objets domestiques, les systèmes électriques, les secteurs des transports ou encore pour la construction. En somme, l’aluminium se retrouve dans plusieurs objets que l’on utilise au quotidien.

Pour la petite histoire

Audi_coques_aluminium_1_Z

En 1825, le savant Danois Hans Christian Oersted a réussi à extraire l’aluminium sous forme de poudre. Deux ans après, le savant allemand, Friedrich Wôhler, crée les premiers types d’aluminium solide en lingot.

Toutefois, il aura fallu une longue attente de plus de vingt ans pour que la France, sous le règne de Napoléon III, se tourne vers les avantages qu’offre l’aluminium (matériau léger pour la construction et pour la confection des armes) et choisit de s’y pencher via une production industrielle.

C’est en 1888 que l’industrie de l’aluminium connait un grand boom, notamment avec l’électrométallurgie. Depuis, l’aluminium est devenu un matériau utilisé dans la fabrication de plusieurs objets utilisé au quotidien et dans plusieurs domaines comme l’orfèvrerie, les bijoux, le mécanisme d’horloge, les instruments chirurgicaux ou encore des lunettes d’approche.

Jusqu’en 1910, l’extraction de l’aluminium est encore assez difficile, mais une fois que les alliages se sont inscrits dans le procédé de transformation alors, le travail a été facilité.

Aluminium : des utilisations diverses

canette-aluminium

L’on retrouve actuellement l’aluminium dans plusieurs domaines. D’ailleurs, le matériau est tellement affectionné par les designers et les stylistes de par sa malléabilité et sa légèreté qu’ils l’utilisent pour la conception de plusieurs articles de décoration pour la maison.

L’on retrouve même des créations assez fantasques réalisées à base de ce métal gris argenté qui crée l’étonnement. Ses domaines d’applications sont très divers et on le retrouve notamment parmi les composants d’ordinateur performant, sur la carrosserie profilée d’une voiture, sur des appareils électroménagers dernier cri ou encore sur des plateaux et des couverts chics. Par ailleurs, l’aluminium se pose parmi les alliages révolutionnaires prisés par le secteur de l’aéronautique et de l’aérospatiale.