Les métaux rares sont-ils rentables en bourse ?

Avec les progrès et la rareté de certaines ressources de la terre, de nouveaux métaux ou terres rares qui sont au nombre de 17 (scandium, yttrium et 15 lanthanides) ont connu un développement fulgurant.

Même s’ils ne connaissent pas beaucoup de sources d’investissements en bourse, force est de reconnaitre qu’ils constituent des actifs qui pourraient s’avérer assez prometteurs (voir ici : http://bestforex.fr/). Quels sont les voies et moyens qui pourraient permettre de tirer bénéfices des métaux rares ? Réponse, ci-dessous !

Des modes d’investissement limités

investir dans les metaux raresMême si les métaux rares sont devenus des ressources stratégiques, force est de reconnaitre qu’ils n’ont pas encore connu leurs moments de gloire en bourse. En effet, les possibilités offertes aux traders qui voudraient investir sur les terres rares sont assez limitées et sont risquées pour la plupart.

Le plus simple reste sans nul doute l’achat d’actions dans une société minière assez actif dans ce domaine. C’est une bonne idée certes, mais le hic c’est que ces sociétés ne sont pas exclusivement spécialisées dans l’exploitation de ces métaux. Du coup, les cours de leurs actions peuvent perdre de la valeur sous l’effet d’un autre métal ou minerai. Du coup, la solution la plus viable reste l’achat d’une quantité physique de ces minerais à conserver en attendant leurs prochaines fluctuations.

Il faut dire que de nombreux brokers proposent déjà ce genre de service qui comprend aussi la gestion des stocks. Du coup, le trader fait son investissement sur ces métaux et ordonne sa vente future via le même courtier. C’est une stratégie assez intéressante d’autant plus que les acquisitions sont généralement de 5000 € minimum.

Un marché à fort potentiel

lingot argentUtilisées pour la conception d’appareils électroniques de dernière génération, les terres rares sont considérées par de nombreux analystes comme les futurs successeurs du pétrole. Du coup, ces métaux sont devenus très prisés dans la mesure où plusieurs raisons nous poussent à y croire. La première est sans doute liée à la demande qui est de plus en plus croissante au niveau des pays émergents. Si la tendance se maintient, le prix de ces minerais pourrait flamber très rapidement.

En plus, le plus grand producteur, la Chine, en fait une denrée stratégique au point de vouloir diminuer l’exploitation et les exportations de ces métaux rares. Justement à propos de ce pays, si sa monnaie, le Yuan, connait une hausse aussi petite qu’elle soit, le prix de ces métaux pourrait flamber rapidement. Avec le fait que ce secteur est sur le point d’être assaini en vue de diminuer les marchés noirs, l’on va certainement assister à une flambée des prix. D’autres données d’ordre géopolitique pourraient aussi provoquer une fluctuation rapide de ces métaux.

Les métaux rares ont effectué une entrée assez timide en bourse, d’où le fait qu’ils ne sont pas encore assez rentables. Toutefois, il faudrait prévoir leurs percées dans les années à venir. Du coup, si vous êtes intéressé par les investissements à long terme, ils peuvent constituer un créneau assez efficace.