Le nickel victime de la baisse de la production d’acier

Depuis les derniers résultats et constatations sur le marché de l’acier, le nickel a commencé à amorcer une chute dangereuse. Perdant plus de 10% de sa valeur en quelques jours, il se pourrait que le futur de ce métal soit encore plus catastrophique.

Son rôle dans la production d’acier

aaaLe nickel n’est presque jamais utilisé seul mais entre largement dans la fabrication de l’acier. Si la demande dans ce domaine faiblit, il est logique qu’il en soit de même pour le nickel. La réduction de la mise à disposition d’acier a entraîné le nickel à sa suite avec également une baisse de 10%.

La Chine restait fortement en demande de ce métal mais la nouvelle réglementation contre le dumping a freiné ses objectifs et elle a dû revoir ses objectifs à la baisse. La demande d’acier et donc de nickel subit également un revers important. Avec un cours qui a chuté de façon considérable, les bouleversements de ce métal sont très importants.

Les nouveaux contrats à terme de Shanghai

SONY DSCDans la problématique du nickel, d’autres facteurs se rajoutent afin de faire plonger ce métal. Depuis que le SGE lance des contrats à terme sur les différents métaux, le comportement des investisseurs a radicalement changé. Préférant investir sous cette nouvelle forme, le nickel ne connaît plus la demande qu’il a pu connaître auparavant.

A cause de cette nouveauté, le cours du nickel vient de chuter de mille dollars et rien ne laisse envisager que la tendance s’inverse. Les stocks à disposition ne sont donc plus vendus et un grand nombre de producteurs font marcher leur mine même s’ils ne font pas de bénéfices. Certains envisagent tout simplement de suspendre la production le temps que les stocks s’écoulent si un espoir perdure.