Le Palladium : un métal aux multiples usages

Le palladium est un métal rare que l’on retrouve dans la composition de plusieurs produits utilisés au quotidien. Si son utilisation principale est celle de catalyseur, il reste que le métal rentre dans la production de polyester, dans l’essence à indice élevée d’octave, mais également dans la production d’éthanol. Par ailleurs, il compte parmi les premiers composants de l’acide nitrique que l’on retrouve dans les engrais.

Caractéristiques du Palladium

Le palladium fait partie de la grande famille du platine qui regroupe le rhodium, le ruthénium, l’iridium et l’osmium. Le palladium ne peut pas être vu à l’œil nu, toutefois il est plus léger si on le compare aux autres métaux. Son apparence rappelle celle du platine et ils sont généralement utilisés dans la joaillerie en remplacement du platine.

Un peu d’histoire concernant le Palladium

jewelry-metals-palladium(1)

C’est en 1807 que William Hyde Wollaston découvre le Palladium dans du platine brut en Amérique du Sud. Pour extraire le palladium, il s’est œuvré à plonger le minerai dans de l’eau régale puis dans une solution avec de la soude.

Il a ensuite transformé le platine sous forme de chloroplatinate d’ammonium avec du chlorure d’ammonium. Ceci fait, le chimiste a rajouté un peu de cyanure mercurique au mélange pour obtenir le cyanure de palladium, qu’il a ensuite chauffé pour obtenir du palladium (métal).

Bien des décennies plus tard, vers l’an 2000, les Russes, grands pays producteurs de palladium, n’ont eu de cesse de retarder leurs offres, ce qui a eu pour effet de perturber le marché mondial. C’est ainsi que le 26 janvier 2001, le prix du palladium a atteint le niveau record de 36 000 euros/kg.

À l’époque, le concessionnaire automobile, Ford Motor Company, craignant que la rupture de stock de palladium ait des effets sur ses productions décida de stocker de grandes quantités de palladium. Un effort vain puisque la baisse des prix de 2011 a fait perdre plus de 1 milliard de dollars à Ford.

Les diverses utilisations du Palladium

Lingots de palladium

Le palladium dispose de propriétés uniques. Il peut notamment absorber plus de 900 fois son poids en hydrogène sous pression normale et à température ambiante.

Cela permet de stocker le gaz hydrogéné dans un récipient sous pression. Ce gaz sera ensuite mélangé à de l’oxygène, ce qui permet d’alimenter les piles à combustible. Le gaz est également utilisé dans les voitures, les immeubles et les aéroports, mais en petite échelle.

Le palladium est également prisé par les joailliers chinois et japonais, car il est moins cher que le platine, il ne s’oxyde pas et il est résolument plus dur et plus léger que l’or.  On le retrouve également dans les composants des applications électroniques.

Par ailleurs, le palladium se pose comme un bon conducteur pour les condensateurs en céramique multi-couches et les connecteurs. Enfin, le fil de palladium est utilisé dans la création des systèmes de stéréos haut de gamme.

Comme il est hypoallergénique, le palladium est également présent dans les applications médicales. En effet, les dentistes s’en servent pour créer les couronnes, broches et autres bridges. De plus, il n’a pas d’effets nocifs sur la santé et est notamment utilisé lors des traitements pour le cancer.