Il n’est pas difficile d’intervenir sur le marché du platine et des autres métaux précieux. Sachez que les contrats à terme du platine sont négociés au sein de nombreuses bourses mondiales, à savoir, celle du NYMEX et celle du TOCOM.

Ces deux marchés se diffèrent sur de nombreux points. Si au sein du NYMEX, la quantité minimale de platine négociable est de 50 onces Troy, au sein du TOCOM, l’unité de négociation s’élève à 500 grammes. Il va sans dire que les devises utilisées ne sont pas non plus les mêmes.

Un cours constamment en hausse

images_site_plat

Après avoir obtenu un gain de 17 % en 2012, le cours du platine continu son ascension. En d’autres termes, le plus de ce métal précieux se rapproche de plus en plus de celui de l’or.

Il convient toutefois de noter que les performances de l’or demeurent élevées, aussi, il n’y a pas lieu de tirer des conclusions hâtives sur la hausse du cours du platine. Depuis que la production de platine dans les mines d’Afrique du Sud a repris son cours normal, l’on devrait donc assister à une hausse encore plus fulgurante du cours du platine.

Les analystes prédisent un gain de plus de 7 % (+8 %) pour les mois à venir, ce qui porterait le cours à plus de 1 900 dollars, de quoi faire plaisir aux investisseurs.

Le platine : encore un marché à risque

Le verdict est tombé, sur plus de 52 métaux analysés, le platine figure en tête de liste des marchés à risque. Sur une échelle de 10, le barème du platine s’élève à hauteur de 8.5. L’objectif de cette étude est de déterminer les risques de pénuries sur les approvisionnements.

Si les producteurs cessent de ravitailler les pays demandeurs, il en résultera une hausse des prix, d’une importance inimaginable. Rappelons que le marché est approvisionné par trois pays, à savoir, le Zimbabwe, la Russie et l’Afrique du sud.

Nul n’est sans savoir que ces trois pays sont souvent sujets à des tensions d’ordre politique. C’est là, l’un des premiers facteurs à risque encouru par le marché en entier.

Qu’en est-il de la règlementation des marchés ?

platine

Les grèves répétées par les miniers Sud-africains impactent le cours du platine à l’échelle internationale. C’est l’une des raisons qui fait que le prix du platine est toujours en hausse. Les problèmes sociopolitiques au niveau de ces mines ne sont pas pour autant terminés, bien au contraire.

Si les mines continuent à fermer, on assistera à une chute de la production mondiale de 40%. L’année dernière, la production a déjà ralenti et cette année, aucune amélioration n’a été constatée.

Cours du patine

Cours du patine

Rejoignez la communauté