Le recyclage du plomb permettrait de multiplier la fabrication de panneaux photovoltaïques

Le plomb qui est un métal lourd a toujours posé des problèmes en matière de recyclage. Cependant, les ingénieurs du MIT ont fait une découverte étonnante qui va changer à jamais la vision sur ce métal. Non seulement il possède des possibilités de recyclage mais pourrait également servir à développer des moyens de profiter de l’énergie solaire.

La revalorisation des batteries automobiles

plomb1_500x435

Le projet du MIT a porté sur la recherche d’un moyen d’extraire et de recycler le plomb contenu dans les batteries automobiles qui, chaque année, sont plusieurs milliers à être jetées, polluant largement la planète. Cherchant un moyen de retravailler ce métal lourd, la découverte de la possibilité de l’intégrer dans la formation de cellules photovoltaïques est une nouvelle révolutionnaire.

Des capacités étonnantes

Il se trouve qu’une fois traité pour être intégré dans des cellules photovoltaïques, une seule batterie servirait à produire suffisamment de panneaux solaires pour trente logements.

42753R10

Autant dire que cette nouvelle est très positive à un moment où les batteries contenant du plomb sont remplacées au fur et à mesure par des modèles moins polluants. Tous les modèles qui en contiennent pourront être intégrés dans un processus de retraitement afin d’être exploités à des fins très intéressantes.

Une baisse du prix des panneaux photovoltaïques

Cette découverte devrait intéresser également les particuliers car le prix d’achat des panneaux photovoltaïques va largement baisser puisqu’il contiendra une grande partie de ce métal recyclé et peu coûteux.

Il s’agit d’une bonne nouvelle pour tous ceux qui étaient séduits par le potentiel de l’énergie solaire mais qui ne possédaient pas les moyens financiers pour y recourir. Le MIT est parvenu à créer un cercle vertueux autour d’un problème environnemental important car le plomb posait largement problème à tous les pays du monde.