Le retour fulgurant de l’or en ce début d’année

Après quatre longues années de déboire, le métal jaune semble se ressaisir petit à petit, notamment dans le secteur boursier. Au cours de ces dernières semaines, les marchés mondiaux broyaient du noir. Les producteurs d’or voyaient les profits de leurs mines s’envoler, un peu comme une descente aux enfers pour les mines d’or.

Si le cours du métal précieux a terminé l’année 2015 vers les 1.000 dollar l’once, il frôle aujourd’hui les 1.200 dollars. En outre, la hausse du prix de l’or est étroitement liée aux festivités chinoises. Le mois de février est généralement la période la plus active en Chine pour la demande en or des ménages à l’occasion du Nouvel an Chinois. En conséquence, les cours de l’or ont rebondi de 1% sur la Bourse de Shanghai.

Des performances positives du métal précieux

AngloGold-Ashanti-300x300

Mais les autres pays ne sont pas en reste. En effet, à la Bourse, le titre du Canadian Barrick Gold bondit de 72% depuis le 1er janvier. Or, il s’agit du leader mondial du secteur. Le numéro deux n’est autre que son rival, l’américain Newmont Mining qui a regagné 38%. Anglogold Ashanti quant à lui a fait des gains de 58%. En tout cas, l’indice de référence en Europe, FTSE Gold Mine a gagné 40% depuis le début de l’année. A en croire que les compagnies aurifères retrouvent une seconde jeunesse en ce début 2016.

Toutefois, ce retour en grâce boursier n’efface pas les difficultés diverses qui ont entraîné la chute vertigineuse de son cours. Par ailleurs, les cours de l’or restent inférieurs de près de 70% à leur valeur d’il y a cinq ans auparavant. A suivre de prêt !