Après avoir défrayé les chroniques, le prix du rhodium s’est enfin stabilisé au début de ce troisième trimestre. Les prochaines hausses probables du prix de ce métal ne reprendront qu’à la fin de cette année. Il est fort probable que l’année prochaine, les investisseurs assisteront à une pénurie de ce métal.

Où en est le cours des métaux ?

s9s

Nul n’est sans savoir que le prix des minerais et des métaux a connu une forte baisse depuis le début de l’année. Les corrections subites par les métaux de base, l’acier et les intrants ont été très conséquents au mois de mars.

En effet, le prix du plomb a chuté de 10.5%, l’argent a connu une baisse de 4% et les minerais de fer ont connu une baisse de 5%. Et n’oublions pas l’or qui a encore du mal à se stabiliser au moment où cet article est écrit. Le platine est le seul rescapé, puisqu’il a affiché une hausse de 15% malgré la conjoncture rencontrée par les pays européens.

Haro sur la hausse du cours du rhodium

Il n’est pas futile de rappeler que le platine est très demandé par les puissances industrielles ainsi que par les pays émergents. Depuis le début de l’année, le cours du platine a connu une augmentation de 10% puisque la santé de l’industrie automobile chinoise et américaine va bon train.

La plus nette augmentation est toutefois, enregistrée par le rhodium. La hausse du cours de ce minerai se situe à hauteur de 13%. Cette évolution est spectaculaire à la vue de la chute vertigineuse du cours du rhodium en 2008. Ce fut l’une des rares périodes où le prix du rhodium est tombé en dessous de celui du platine.

Le cours du rhodium se renchérit-il ?

Rhodium

Pour 2013, la banque espère une hausse de 4% pour tous les usages du rhodium. Il va sans rappeler qu’en 2012, l’automobile fut le premier marché à demander du rhodium. Ce marché accaparait alors 69% de la production mondiale de rhodium. Il faut noter que le coût assez élevé de sa production renchérit le prix du rhodium.

Quels sont les facteurs de la hausse du prix du rhodium ?

Le rhodium n’est pas une production à part si l’on croit les affirmations des spécialistes de ces métaux. Il est en effet dérivé du platine et c’est l’une des raisons de son prix élevé. L’usage du sodium bisulfate est extrêmement onéreux. Il y a peu de temps, le cours de la production s’est encore alourdi à cause de la vétusté des infrastructures des mines d’Afrique du Sud.

Rejoignez la communauté