Rio Tinto se félicite de son investissement dans l’aluminium

Le grand groupe a enregistré des bénéfices supérieurs de l’ordre de 55% dans la filière de l’aluminium par rapport à l’année 2013. Avec des gains de près de 3 milliards de dollars, l’aluminium représente un domaine pour lequel la demande a été particulièrement forte.

Un secteur secondaire très florissant

250px-Aluminium-4Les résultats sont surprenants d’autant qu’il ne s’agit pas de la spécialité du groupe qui est davantage centré sur le marché du fer. Ce dernier a par contre connu une année assez difficile avec un cours en baisse et des difficultés d’exportations dans certains pays.

L’aluminium permet de garder un certain équilibre au niveau des gains du groupe et réaffirme sa place de leader dans le monde des métaux. Sa diversification fait en effet partie de sa réussite car Rio Tinto est capable de réussir dans chaque projet.

Un métal qui ne sera pas plus exploité

canette-aluminiumNombreux sont les producteurs d’aluminium qui cherchent à séduire le groupe Rio Tinto pour bénéficier d’un investissement dans le domaine. Cependant, même si le marché est en plein essor, le groupe mondial n’a pas affiché sa volonté de développer davantage de projets dans ce domaine.

Seule la modernisation des installations déjà existantes est prévue mais aucune nouvelle exploitation ne sera prise en charge dans les prochains mois. Rio Tinto semble vouloir avant tout se recentrer sur le fer pour le rendre de nouveau attractif pour les différents domaines industriels qui utilisent ce métal dans leurs réalisations.