Un métal tout aussi précieux que l’or, peut être même plus

Le platine est un métal dur qui est tout aussi précieux que l’or et qui se pare d’un gris blanc époustouflant. On le retrouve généralement sous forme de dépôt natif et il est utilisé dans le secteur de la bijouterie, dans les laboratoires, mais également pour la fabrication de pots catalytiques pour les voitures

Un peu d’histoire

Le platine était considéré par les civilisations précolombiennes et de l’ancienne Égypte comme étant un métal précieux, mais la découverte moderne du platine revient aux conquérants espagnols dans le courant du 17e siècle.

Les Espagnols avaient alors trouvé des dépôts de platine dans la région du Choco en Colombie alors qu’ils recherchaient de l’or. Le platine, de par ses propriétés intéressantes, devient dès le 18ème siècle, un métal très intéressant pour les scientifiques d’Europe.

En 1789, le physicien français P.F. Chabaneau arrive à créer le platine malléable et choisit de l’utiliser pour la fabrication d’un calice présenté au Pape pie VI. Vers le début du 19e siècle, le chimiste W. H. Wollaston mit au point la base de la métallurgie moderne du platine.

platine

La production de platine n’était pas une chose aisée avant le 19e siècle. Outre les techniques de transformation, sa température élevée lors de la fusion rendait son travail difficile.

Ce n’est que bien plus tard, avec l’apparition de nouvelles techniques de raffinage que le platine a commencé à être utilisé pour des applications industrielles. Par ailleurs, le platine fut utilisé dans le secteur de la joaillerie vers le début du 20e siècle. En effet, les bijoux obtenus avec son alliage affichaient une beauté et une résistance unique.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, en tant que métal stratégique, le platine n’a pas pu être utilisé pour les articles non militaires. Ce n’est qu’à la fin de la guerre que l’accès au platine fut moins serré. D’ailleurs, grâce à ses propriétés catalytiques, le platine a permis à l’industrie automobile de réduire les émissions de CO2 des véhicules.

Caractéristiques et description du platine

Le platine présente une grande résistance aux produits chimiques, notamment lorsqu’il est soumis à une température ambiante. Il ne s’oxyde pas à l’air libre, toutefois, il ne supporte pas les métaux alcalins caustiques, les cyanures et le souffre.

Par ailleurs, le platine est utilisé pour soigner les cancers. En effet, durant la chimiothérapie, il atténue les effets secondaires du traitement comme la chute des cheveux et les nausées par exemple.

L’on trouve les gisements de platine en Colombie, en Amérique du Nord, en Afrique du Sud, A l’Oural, en Russie et en Ontario.

pepite_platine

Les principales utilités du platine

Bien avant l’avènement du numérique, le platine était utilisé dans la photographie. Comme les autres métaux précieux et rares de la famille platine, notamment le Rhodium et le Palladium, il est également utilisé dans la joaillerie, où il est mélangé avec de l’argent ou de l’or. On le retrouve aussi parmi les composants des creusets et des fourneaux électriques à haute température. Par ailleurs, le métal est utilisé dans les pots catalytiques en tant que catalyseur chimique.

L’alliage platine et l’osmium sont très prisés pour la fabrication de stimulateurs cardiaques, des valvules cardiaques artificielles et divers autres implants. Le cisplatine et le carboplatine sont tous les deux des dérivés du platine et sont généralement utilisés pendant les traitements de cancers.