Des contrats à terme sur les métaux grâce à la bourse de Hong Kong

L’annonce de la naissance de contrats à terme en yuans sur les métaux à compter du 1er décembre devrait intéresser un grand nombre d’investisseurs. La bourse de Hong Kong va introduire ces nouveaux produits sur le LME afin que des produits en provenance d’Asie commencent à être plus présents.

Des contrats de petite taille

oralgerie

Afin d’intéresser les investisseurs avec des contrats à termes sur l’aluminium, le cuivre et le zinc, les produits mis en place correspondent uniquement à 5 tonnes au lieu des 15 tonnes habituelles.

Il s’agit de la première action chinoise concernant les matières premières depuis son rachat du LME. La Chine souhaite donner une nouvelle orientation à cette bourse londonienne en lui permettant d’être plus présente sur les marchés asiatiques et de proposer de nouveaux produits.

Un espoir pour les métaux de base

silver-barsLa Chine qui produit une grande quantité de métaux propose par le biais de cette mesure de pouvoir en acheter à un tarif très intéressant. La création de ce nouveau marché autour de ces métaux va avoir pour effet de relancer leur cours qui est actuellement en chute.

Le rôle de la Chine par rapport aux principaux métaux utilisés dans l’industrie et le high-tech est primordial pour ne pas voir leur valeur descendre au plus bas compte tenu de la configuration économique mondiale.

L’association entre Hong-Kong et le LME laisse espérer d’autres initiatives intéressantes dans le même sens à l’avenir.