L’alliage le plus résistant au monde, l’acier

L’acier est un matériau qui a été exploité depuis des millénaires. Depuis quelques années, il est recyclé et se pose comme un matériau de construction à la fois économique,  résistant et durable. En effet, l’acier promet des performances élevées aux architectes, car il offre une bonne solidité à toute construction.

Parlons un peu d’histoire

En 1786, trois savants Français : Berthollet, Vandermonde et Monge se penchent sur la définition du trio Fer-Fonte-Acier et la place du carbone par rapport aux caractéristiques de ces trois matériaux. Vers le XIXe siècle, l’acier prit une place plus importante.

Jusque-là fabriqué en petite quantité à partir du fer, il connut enfin un essor plus spectaculaire et se pose rapidement comme le métal le plus utilisé lors de la révolution industrielle.

otmt-aciers-plats-de-precision-preusines-meplats-et-carres-rectifies-z160cdv12-81882010-656905

Au début du XXe siècle, l’on a produit plus de 28 millions de tonnes d’acier, soit six fois plus que la production mondiale de 1880. À la veille de la Première Guerre mondiale, elle progresse jusqu’à atteindre les 85 millions de tonnes de production.

En quelques décennies, l’acier a permis d’équiper l’industrie et arriva même à supplanter le fer dans la plupart des constructions. En effet, la teneur en carbone dans l’acier est de 0,10 % que pour le fer, et de 2,5 à 6 % pour la fonte.

Des caractéristiques uniques

L’acier est le mélange de fer et de carbone à un taux proche de 0 % à 2 %. Il faut savoir que le dosage en carbone a une grande influence sur les caractéristiques de l’acier.

L’on dénombre deux grands types d’aciers, à savoir les aciers alliés et les aciers non alliés. L’on parle d’alliage lorsque d’autres éléments chimiques outre le carbone sont mélangés au fer selon un certain dosage. Par exemple : 0,08 % pour le molybdène, 0,50 % pour le silicium et 10,5 % pour le chrome.

Ainsi un alliage à 17 % de chrome + 8 % de Nickel se pose comme un acier inoxydable. Par ailleurs, il existe plus de 3 000 compositions chimiques répertoriées de l’acier, ce qui contribue à le mettre à la place du meilleur matériau qui permettra de relever tous les défis.

Un alliage qui permet de multiples utilisations

610440_support_acier_galva_prf_80_80_32_4m5

L’acier dispose de plusieurs qualités. Les plus flagrants sont évidemment ses propriétés mécaniques, son prix compétitif, mais également sa facilité de mise en forme. En somme, l’acier se pose comme un matériau à la fois économique, durable et résistant, idéal pour la construction et le secteur du bâtiment en général.

Ainsi, il n’est pas étonnant de le voir utilisé dans plusieurs constructions mythiques comme la Tour Eiffel à Paris par exemple, mais également sur les ponts, les barrières urbaines, les viaducs, les installations industrielles, les pylônes haute tension, les grues et les glissières de sécurité.

Par ailleurs, l’acier est utilisé dans le secteur de l’électroménager (four à micro-ondes, machines à laver) ; en construction automobile (caravanes, voitures, poids lourds) ; dans le mobilier urbain (borne, range vélo, barrières de voirie, corsets d’arbres, potelets, arceaux, etc.) ; dans le stockage et le conditionnement (boîtes de conserve, fûts, cannettes) et pour la sécurité de chantier comme la réalisation de clôtures de chantier, de barrières Vauban, de barrières de sécurité ou de barrières Nadar.