Le bronze : un alliage unique en son genre

Le bronze compte parmi les alliages nobles. Il dispose de nombreuses qualités qui lui valent d’être utilisé pour la conception de plusieurs objets comme les cloches par exemple.

Un métal issu de l’alliage de deux métaux

En effet, le bronze n’est pas un métal pur et il est composé d’étain et de cuivre rouge. Les premiers alliages ont été confectionnés dans des régions qui disposaient à la fois de mines de cuivres et d’étain.

Si l’on se réfère à l’histoire, l’on peut dire que les premières traces du bronze ont été retrouvées au Proche-Orient vers le VIIIe siècle. En effet, l’on retrouve des objets décoratifs comme des armes et des sculptures en bronze à l’époque mycénienne, vers 2000 à 1500 avant J.-C. En Égypte, on le retrouve dès les premières dynasties, mais il est resté rare jusqu’au IIe siècle avant J.-C.

Les métallurgistes estiment que le bronze se veut spécial parce qu’il se compose d’une alliance de métaux nobles, à savoir du cuivre et de l’étain. D’après les fondateurs anciens, le bronze est constitué plus concrètement d’une partie d’étain pour dix de cuivre. En feuille, le bronze peut être martelé de manière à former des objets, mais dans la majorité des cas, il est fondu.

Le bronze a pour caractéristique principale d’afficher une bonne résistance contre l’usure et à la corrosion. Par ailleurs, il dispose de toutes les qualités pour être une bonne conductivité électrique. On utilise généralement le bronze comme matériau de frottement et il convient de préciser que son usage dans le secteur de l’industrie naval et la marine est entravé par la corrosion des pièces de bronze.

bronze-a

Le bronze : un alliage qui permet de réaliser des créations uniques

Le bronze est utilisé dans plusieurs secteurs. Le minerai du sud de l’Italie se veut unique et présente des propriétés spécifiques. En effet, il fond aisément et se moule avec aisance. Par ailleurs, le moulage obtenu de cette opération se veut très dur et une fois poli, il retrouve une couleur chaude qui rappelle celle de l’or.

Le bronze sert généralement à la réalisation de cloches d’église. En effet, ce métal sonore s’offre une teinte verte brillante comme pour les statues et se pose comme un métal intéressant pour disposer de bons sons de cloche.

4yr_bronze

Le bronze d’aujourd’hui

De nos jours, l’on retrouve le bronze en fonderie d’art, tout particulièrement en Amérique du Nord.  L’on obtient actuellement une meilleure qualité de bronze puisqu’il se compose de cuivre à 95 %, de silicium à 4 %, de manganèse à 1 % en sus d’autres métaux.

Cet alliage dur affiche une résistance hors norme et est tout spécialement utilisé dans l’aéronautique américaine. En Europe, le bronze se compose de cuivre à 85 %, d’étain à 5 %, de plomb à 5 % et de zinc à 5 %.

Il convient de noter que la microfonderie du Musée du Bronze d’Inverness propose de découvrir plusieurs techniques de coulée du bronze intéressantes comme la technique du sable, la technique à la coquille de céramique ou encore la technique à la pierre réfractaire.