Le fer : un alliage très prisé par l’industrie

Le fer se pose assurément comme le métal le plus connu et le plus utilisé de nos jours. Apprécié pour les divers avantages qu’il propose et les propriétés uniques qu’il dispose, le Fer s’avère notamment très intéressant pour l’industrie.

On le retrouve généralement dans la construction automobile, dans le bâtiment, la fabrication d’outils et la fabrication de boites de conserve mais aussi dans la fabrication d’objet de décoration.

Qu’est-ce que le fer ?

42753R10

Dans son état pur, le fer est un métal et dans la nature, il se présente sous forme de minerai. Une fois au contact de l’air, il peut être corrosif et afficher des traces de rouille à la surface qui attaque le métal et lui confère des signes d’usure.

Il convient de noter que l’apparition des rouilles est à attribuer à une réaction chimique d’oxydation du métal. Par ailleurs, le fer se pose comme un bon conducteur électrique et thermique. Il a la capacité de s’aimanter et se veut malléable, ce qui le rend parfait pour les travaux de bâtiment.

 

L’histoire de la métallurgie

L’exploitation du fer a commencé vers la période néolithique (4000 – 1800 ans A.V. J.C). En effet, les hommes de l’époque ont enfin appris à maitriser la transformation du métal, et ce, en le soumettant à des températures élevées. L’on peut situer les premières métallurgies du fer aux environs du 17e siècle avant notre ère. Ils étaient réalisés par les Chalybes, Hittites qui vivaient à l’époque au sud du Caucase, sur la côte de la mer Noire.

Le processus de métallurgie était le même jusqu’à la fin du Moyen Âge. Les couches de minerai et de charbon étaient chauffées ensemble de manière à obtenir une masse de métal pâteuse qu’il convient ensuite de marteler à chaud pour avoir au final du fer brut, prêt à être forgé. À noter que le martèlement à chaud du fer permet de le débarrasser de tous ses impuretés.

À l’époque, la production de fer était assez limitée et était axée tout particulièrement dans la fabrication des armes, des ustensiles et d’outils pour l’agriculture. Ses propriétés intéressantes pour la construction étaient à l’époque méconnue. Néanmoins, les outils crées à partir de l’alliage permis de couper des bois et de tailler des pierres pour la construction d’habitations.

Le Fer : Une utilisation diverse

Le fer est rarement utilisé dans son état sauf pour les questions de soudabilité, notamment sur aciers inoxydables. Par ailleurs, il constitue le premier élément qui compose l’acier.

500_____fil-fer-galvanise_331

Les fils de fer sont appelés ainsi parce qu’ils sont composés de fer pur, notamment d’acier doux malléable. Le fer métallique a été longtemps utilisé pour la fixation des informations numériques et analogiques sur des supports variés comme les cassettes audio et vidéos, les bandes magnétiques ou encore les disquettes. Toutefois, depuis quelques années, cet utilisation a été supplantée par l’arrivée de composants plus performants comme les disques durs.

Il convient également de noter que le fer a été utilisé du XVIIe siècle au début du XXe siècle pour la préparation de médicaments. En effet, on le retrouve comme premières composantes des fameuses boules d’acier vulnéraires comme les boules de Molsheim, les boules de Nancy ou encore les boules minérales des Chartreux qui proposaient des vertus bénéfiques lorsqu’on les trempait dans l’eau.

La valeur marchande du fer

L’on a noté une hausse flagrante de la valeur des métaux entre 2011 et 2012. En effet, le prix des métaux a progressé et le fer n’a pas échappé à la règle malgré le fait que sa valeur marchande est peu élevée. Ainsi, le kilo du fer est actuellement de 5 centimes d’euro le kilo, ce qui fait que la tonne de fer revient à 50 euros.